Les 3 conférences de novembre

Reprise intense des conférences

Pour cet automne, l’équipe d’Aquilon vous propose un riche programme culturel organisé en partenariat avec différents acteurs du territoire : l’Université dans la Ville de Compiègne (UDV), les Communautés de Communes de Retz en Valois (CCRV) et du Pays de Valois (CCPV). Retrouvez ci-dessous le détail de chacune des trois conférences données en novembre :

L’abbaye de Valsery, entre ciel et terre : histoire et architecture du Moyen Âge à la Première Guerre mondiale

À l’occasion du jubilé des 900 ans de l’ordre prémontré, il est temps de rendre hommage à l’abbaye de Valsery, à la fois sœur et rivale de l’abbaye de Longpont. Des origines sur le site de Vivières à l’offensive Mangin de 1918, de l’église disparue aux fermes remarquables qui entourent la forêt de Retz, nous dresserons le portrait d’un domaine monastique remarquable.

  • Dimanche 20 novembre à 16h
  • Entrée gratuite
  • Réservation obligatoire (nombre de places limitées), auprès de l’école de musique de Villers-Cotterêts au 03 23 96 52 30 ou ecoledemusique-intercommunale@retzenvalois.fr
  • Rendez-vous à la salle communale de Saint-Pierre-Aigle, rue du Bon Conseil : s’y rendre

L’abbaye de Valsery et ses fermes, un site entre ciel et terre

À l’occasion du jubilé de l’ordre prémontré, l’équipe d’Aquilon a collaboré avec la Société Historique de Soissons et l’Association de Sauvegarde de l’abbaye de Valsery à la publication d’un ouvrage à plusieurs mains qui a été l’occasion de faire le point sur une abbaye injustement oubliée de notre territoire. Plus encore, ce travail a été l’occasion de revenir sur le lien étroit qui unit un établissement monastique à ses fermes et de tenter une restitution de l’église et du cloitre disparus.

Identifier et protéger : les enceintes urbaines du Valois

La fortification collective est encore mal connue, en dehors des très grandes villes ou de la fortification bastionnée, toutes deux quasiment absentes du Valois. Pourtant, notre territoire présente des spécimens formidables. La vingtaine de tours de La Ferté-Milon, les hautes courtines de Crépy-en-Valois et la toponymi